Première journée sans couches en ma présence ...

Quelle galère. Les filles me font tout simplement payer le fait que je ne suis pas à la maison d'habitude. Toutes les deux minutes "pipi", avec un sourire en coin de quoi me faire croire qu'elles me font tourner en bourrique. Et puis parfois c'est vrai, parfois non.

Inès a commencé, pendant le petit déjeuner, vite, je l'amène au pot, elle s'assoit. Puis rien. Je lui dit de continuer, que ça va venir, pendant ce temps je la laisse tranquille et qu'elle m'appelle quand elle a finit.
"Non, maman !!! " Il fallait que je reste au garde à vous à ses côtés en attendant que Madame veuille bien se donner la peine, quand l'envie viendrait...

J'ai fini par aller à table (je prenais mon petit dej, je le rappelle), pour qu'elle accepte de se lever. Sauf que cette demoiselle avait retiré sa culotte et son pantalon et courait cul nu dans toute la maison sans vouloir s'habiller. Que de négociations !

Dans la matinée, Lyla dit "caca".
"Vite, vite ma puce, baisse ton pantalon et ta culotte et mets toi sur le pot" (j'étais occupée avec sa soeur et pas disponible sur l'instant).
Quand je suis arrivée aux toilettes, Lyla se relevait du pot et avait fait sa grosse commission !

On peut dire que les filles progressent vite !

Nous sommes allés faire des courses. Au moment de partir ... grand dilemme... est-ce qu'on remet les couches ? Comment va t- on gérer.

Nous avons pris le pot dans le coffre et avons fait confiance aux filles. En arrivant, nous leur avons proposé de faire pipi dans l'herbe avant de rentrer dans le magasin... rien.

Nous avons mangé sur place. Elle ont bu, beaucoup, en plus il faisait chaud.
"Vous avez pas envie de faire pipi ?"
"Non" disaient-elles jusqu'au moment du dessert
A partir de là nous avons bien fait 5 aller-retour pour chacune aux toilettes.

Inès demande à aller au toilettes. Mamour se propose d'y aller. "Lyla tu n'as pas envie d'aller aux toilettes en même temps?" "non".

Deux minutes après, alors que je suis seule à table avec tous les sacs, les papiers et la table qu'il ne faut pas débarrasser, Lyla me dit "pipi". Vite j'attrape ce que je peux, je crie à la serveuse au passage de ne pas débarrasser, que les filles sont aux toilettes. Mamour récupère au vol Lyla alors qu'il vient de terminer avec Inès.

Et ce cirque, 2 fois de suite !
Comment fait on dans ces cas là ?

J'avoue que sur la fin, elles jouaient sur mes nerfs et ma patience avait des limites. Nous étions sur le point de partir, de sortir du magasin, qu'elles voulaient encore retourner aux toilettes. C'est qu'à la fin, on a l'impression que cela devient un jeu. Mais si on n'obtempère pas, c'est peut-être l'accident .... ???? !!!!

Elle se sont retenues jusqu'à la voiture, pour faire un dernier pipi dans l'herbe. (!!!!!)

En arrivant à la maison, re-pipi dans la pot (!!!!)

Bilan de la journée : aucun accident. Mais quelle fatigue morale de devoir être disponible dans la seconde !