Je considère ne pas avoir réussi (comme je le voulais) l'allaitement des filles, c'est pourquoi je vais m'attacher cette fois à ne pas me laisser dicter les décisions pas les tiers personnes comme cela a été fait (bien malgré moi) pour les filles. Je suis seule maître à bord et p'tit bout doit être allaité au moins jusqu'à ma reprise du boulot. Du moins je le souhaite.

Le choix de la maternité où je vais accoucher s'est fait également dans ce sens. Je me suis informée et suis allée pas mal sur les forums pour avoir le ressentis des mamans ayant accouché dans les maternités des environs. La maternité que j'ai choisie est apparemment très favorable à l'allaitement et les équipes sont bien formées pour conseiller les mamans avant de les laisser repartir à la maison. Je signe.

Ce matin, c'était le cours de préparation à l'allaitement avec la sage-femme. J'étais donc toute ouïe, avec mon calpin pour prendre des notes. Il y avait bien-sûre plein de choses que je savais déjà, mais c'était aussi une façon de me mettre en confiance et de préparer un bon démarrage dès l'accouchement.

Par les temps qui courent, nous avons aussi parlé de la grippe A. L'allaitement est bien entendu conseillé pour protéger bébé. Mais à ce sujet, la sage-femme nous a informée que par mesure de prévention, les visites de la maternité sont toutes annulées jusqu'à nouvel ordre et qu'une seule personne ne sera autorisée à rentrer nous voir dans la maternité, l'accompagnant à l'accouchement, donc bien entendu le papa. Je comprends très bien ces mesures, mais suis un peu déçue que les filles ne puissent pas venir me voir moi et p'tit bout les premiers jours. Il faudra gérer le moment venu. Il faudra les préparer à ces quelques jours de séparation.