Cet après-midi, j'ai vu la sage-femme pour la dernière fois. La visite du 9e mois.

Bébé a commencé à s'engager dans le bassin et appui sur la saphyse (c'est bien pour cela que c'est douloureux !) et il est encore haut. Mais attention, comme elle dit, il y a déjà deux bébés qui sont passés par la sortie et les choses peuvent aller vite.

Notre inquiétude avec Mamour, c'est qu'est-ce qu'on fait des filles quand on devra décoller pour la maternité ?  (je rappelle qu'elles ne sont pas les bienvenues à la maternité pour cause de grippe A - limitation des visites). Ma maman a prévu de descendre pour les vacances de La Toussaint, mais on fait comment s'il arrive avant ? Nous n'avons pas du tout de famille et pas vraiment d'amis sur place susceptibles de prendre le relais la temps de l'accouchement (papa tient à y assister et j'en suis super fière). On s'entend très bien avec les voisins, mais ils ne sont pas chez eux tout le temps et ne peuvent pas assurer la garde des filles au pied levé, n'importe quand, comme ça. Mes beaux-parents qui sont sur les starting bloc pour descendre aux premiers signes peuvent arriver en 5-6 heures (certainement trop long d'après la sage-femme pour l'arrivée d'un 3e bébé).

La solution n°1 : je pars à la maternité grâce aux pompiers ou ambulance et j'accouche toute seule en attendant que quelqu'un puisse prendre en charge les bounettes,

La solution n°2 : Mamour me dépose à la maternité (les filles dans la voiture) et même suite que solution n°1,

La solution n°3 : je dois me rendre à la maternité un matin juste après avoir déposé les filles à l'école pour la journée complète, ça laisse le temps à Papy-Mamy d'arriver (probabilité relativement faible).

La solution n°4 : Mamy débarque vendredi prochain pour être déjà sur place et faire le relais avec ma maman. Et franchement, nous avons l'esprit beaucoup plus tranquilles. Merci Mamy !

Le tout, maintenant, c'est de ne pas accoucher avant vendredi !