Tout comme Fantomette, marre d'avoir bébé dans les bras toute la journée.

C'est un tort, mais si bébé pleure après l'avoir couché, je retourne le prendre dans les bras. Non pas que je sois attendrie par le son de ses cordes vocales, mais parce qu'il est tellement sujet à faire des rots à contretemps que je ne veux pas le laisser souffrir inutilement si je peux le soulager rapidement en le redressant.

Souvent, il fait son rot. Parfois, il ne le fais pas ; il est tout simplement heureux d'être dans les bras et de participer à la vie de la maison. Il finit par prendre de mauvaises habitudes. Sauf que quand on a un bébé dans les bras, on ne fais rien d'autre, surtout qu'il ne supporte pas que l'on s'assoit. Il y a bien la solution du porte-bébé. Nous en avons un de compèt' qui est carrément génial (je ne vais pas faire de pub, je ne suis pas là pour ça) ; c'est un porte-bébé ventral et avec un bébé devant, on ne peut pas cuisiner, couturer, ménager, repasser, plier du linge, paperasser, manger ... bref tout ce qu'il y a à faire dans une maison.

Je me suis donc embringuée dans la confection d'un porte-bébé pour mettre Nils dans le dos et ainsi pouvoir vaquer à mes occupations. J'ai surfé sur la toile pour trouver un système ingénieux qui soit autre chose qu'une simple écharpe de portage. J'avais tenté l'expérience au moment des filles et je n'ai franchement pas été conquise par la chose (je ne fais pas confiance en mon nouage ni en mon noeud). Il fallait aussi quelque chose de rapide à faire, c'est simple, je n'ai pas 2 heures d'affilé pour moi. Et j'ai trouvé le porte-bébé podeagi qui semblait être facile à réaliser et qui semble être satisfaisant.

J'ai mis 2 jours à le terminer (en plusieurs fois), j'ai eu la bonne idée de choisir un tissu à rayures, ce qui m'a fait carrément gagner du temps dans le découpage de ma bande de 5 m (couper le long du trait jaune) et voilà la bête. Tadaaaaam.

P1050466

P1050467

Je le trouve tout simplement magnifique, sauf que, j'ai fais une tentative de bébé dans le dos et comme pour l'écharpe de portage à l'époque des filles, bébé n'est pas bien installé, il descend, je n'ose pas serrer parce que j'ai peur de faire mal à bébé. En bref, je ne fais pas confiance en mon porte-bébé. Et voilà comment perdre du temps ! Le côté positif de la chose, c'est que j'ai pris énormément de plaisir à refaire de la couture, ça me maaaaaanque !!!!!

Je referai des tentatives, peut-être qu'à force j'y arriverai.

Pour celles qui voudraient se lancer, c'est hyper simple. C'est un carré doublé d'environ 50 * 60 cm (faire plus long si bébé est vraiment grand) à centrer sur une bande d'environ 12 cm de large et 5 m de long. Les 3 m au centre de la bande sont molletonnés avec de la ouate (pour le confort du porteur) et seulement les 3 m sinon, pas facile de faire un noeud avec la ouate.

Pour le nouage dans le dos, il faut placer le porte-bébé dans le coin d'un canapé, mettre bébé dessus, s'asseoir devant en lui tournant le dos, passer les bandes sous les bras et tirer, croiser les bandes devant à la hauteur de la poitrine et passer les bandes par dessus les épaules, remonter bébé en le soutenant par les fesses et en se penchant en avant, croiser les bandes sous les fesses de bébé, se relever et passer les bandes sous les jambes de bébé et faire un noeud devant au niveau de la taille. C'est clair non ?  Moi je visualise très bien ...