A 9h30 ce matin, Inès était admise en déambulatoire pour se faire poser des diabolos dans les oreilles. Elle était très souriante et heureuse d'avoir ses deux parents à ses côtés (merci à Mamounette d'avoir fait la nounou tout le week-end). Elle n'avait pas d'appréhension, peut-être parce qu'elle connaissait les lieux et savait que cette petite intervention lui serait bénéfique.

Blabla avec les infirmières, suppo pour se détendre et elle partait au bloc. Nous l'avons accompagnée jusqu'à l'ascensseur. 1h30 plus tard, elle était de retour, réveillée et souriante.

Le temps de reprendre ses esprits (3 secondes) et elle a déroulé le moulin à paroles pendant 1h30. Elle commentait la température de la pièce, la hauteur de la table, la barrière de son lit, la cachette que son doudou avait trouvé dans le lit médicalisé ... et blablabla ... et quand est-ce qu'elle arrive ma glace ! La glaaaaaace ! MMMMMmmmmm ! "Z'ai trop envie de la glace ! Le bracelet (celui que l'on pose à la cheville pour identifier le patient) il me gêne" .... et blablabla ...

20120416-00090 20120416-00089

Elle a réussi à nous saouler. On n'en pouvait plus. "Chut ... calme toi. Repose-toi."

Quand le plateau repas est arrivé, elle a dit "Deux glaces ! Je suis gourmande !"

Nous avons vu le médecin (elle) qui nous a confirmé que tout s'était bien passé. Elle a dû retirer de nouveau les végétations qui avaient repoussées et on lui a posé des aérateurs transtympaniques. Puis, nous avons eu l'autorisation de partir. S'habiller, ne pas oublier les doudous et les ordonnances. Elle partait avec le même sourire qu'à l'arrivée avec le nez plein de sang séché.

Dans la voiture elle a commencé à piquer du nez. Elle commençait à se sentir mal à quelques minutes de l'arrivée (l'an dernier elle avait vomi juste au dernier moment) mais nous sommes arrivés à temps et elle a filé au lit. Une bonne grosse sieste, du lait chocolaté froid au réveil et elle jouait avec sa soeur et son frère comme si rien ne s'était passé. Cela s'est nettement mieux déroulé que l'année dernière pour l'ablation des végétations.

Dans un mois, un RDV de contrôle chez l'ORL et on pourra débuter les séances d'orthophonie. Le premier constat, c'est bien qu'elle entend correctement dorénavant. Et elle nous le fait savoir "je vous entend trop fort dans mes oreilles !"