Alors que je m'apprêtais à partir avec les trois enfants pour les déposer à l'école, pour reprendre notre rythme habituel, Nils réclame la présence de son père.

On ne veut pas trop le brusquer alors nous partons en nous répartissant dans les deux voitures.

Nous accompagnons en famille les filles à l'entrée de l'école primaire. Nous ne rencontrons plus les maîtresses. Je n'ai même pas associé de visages sur les noms, cela me fait bizarre. Nils fond en larmes en voyant ses soeurs partir et il pleure sur tout le chemin jusqu'à l'entrée de la maternelle. Il est inconsolable.

Nous essayons de ne pas nous attarder et nous éclipsons rapidement.

oOoOo

A 16h30, le papa récupère Nils. Il a l'air fatigué, triste même. Il n'a mangé qu'un yaourt à midi (ça le change de sa série de 3-4 yaourts pendant les vacances !). Il manque clairement d'energie. Il a pourtant fait une bonne sieste (sans accident de pipi).

Nous n'avions pas testé la sieste à la maison (il ne voulait pas en faire) mais finalement, ça à l'air de bien se passer au niveau sommeil et au niveau propreté. Tant mieux !

On arrive à se demander si la journée n'est pas trop longue pour lui. Pourtant, nous ne voulions pas lui laisser entrevoir la possibilité de pouvoir rentrer à la maison l'après-midi. Le papa termine son congé parental à la fin du mois et on ne sait pas encore à quel rythme de vie nous allons nous faire manger.

D'un autre côté, lui laisser prendre le temps d'accepter l'école peut l'aider à s'adapter au rythme. Dans tous les cas, on va procéder en accord avec l'équipe de l'école.

Petit Loulou deviendra grand ...

oOoOo

Lyla est rentrée avec ses premiers devoirs : "lire" une phrase, certainement apprise par coeur à l'école. Pas bien compliqué ni long, mais il a quand même fallu expliquer et argumenter sur le fait que la télé doit être éteinte pendant les devoirs (c'est maintenant que l'on acquiert les bonnes habitudes) ; et si Nils veut regarder la télé, alors on fait les devoirs dans sa chambre.

Ben c'est pas gagné !